29 juillet 2015

Mais en vrai, y a des filles qui mettent un mascara autre que de couleur noire ?!

J'allais commencer ce billet par un petit "3615 my life" pour signifier que je voulais débuter par une anecdote personnelle quand j'ai soudainement pris conscience que toutes mes lectrices les plus jeunes, ne sachant sans doute même pas ce que pouvait bien être un Minitel, ne comprendraient à priori pas ce que signifiait ce "3615" tombé du ciel. Petit coup de vieux dans les dents quand même ! Bref, je voulais donc vous raconter que la semaine dernière, j'étais en rendez-vous avec un Client pour qu'il me présente tous les produits que sa marque allait sortir l'année prochaine. Moment sympa de la vie d'Attaché de Presse car on fait alors partie des gens "dans la confidence", les tous premiers à savoir ce qui fera le buzz dans quelques mois...

On était donc en train d'égrainer le calendrier de lancements avec en vrac un nouveau soin visage sur le premier trimestre, plusieurs trucs pour le corps sur le second, une BB cream sur le troisième... et sur la fin d'année, la déclinaison d'un mascara en couleur marron. Devant mon visage manifestement interrogateur, mon Client m'explique ce que j'avais déjà parfaitement compris, à savoir que le mascara que nous avons aujourd'hui en noir allait simplement être décliné en brun. C'est exactement pile à ce moment qu'une réflexion sortie de nulle part est venue poindre dans un coin de mon cerveau : "Mais dans la vraie vie, quelle femme met vraiment du mascara de couleur ?" ! Il fallait que je mène l'enquête ! 

N'étant pas une femme, je vous avoue que j'ignore ce qu'on vous dit au moment où vous achetez un mascara en parfumeries ? Je dis en parfumeries car j'imagine qu'en grandes surfaces, et puisqu'il n'y a aucun conseil, vous vous débrouillez toutes seules comme des grandes en suivant tout bonnement votre instinct.  Mais lorsque quelqu'un est là pour vous guider, qu'est-ce qu'on vous raconte de beau ? Qu'il faut que vous accordiez la couleur de votre mascara à celle de vos yeux ? C'est par exemple ce que je lis sur ce site de Nocibé où on nous dit "prenez un mascara pourpre ou vert si vous avez les yeux verts, un mascara brun ou bleu si vous avez les yeux bleus ou gris ou encore un mascara bleu, vert ou brun si vous avez les yeux bruns". Il n'y a rien qui vous "choque" là-dedans ?! A aucun moment, Nocibé ne conseille un mascara... noir ! 

Le mascara noir serait alors une espèce de non-choix, une sorte de facilité qui permettrait de ne jamais commettre d'impair ? Peut-être, un peu comme en mode où l'on prend fatalement moins de risques en optant pour un total look black que dès lors qu'on se lance dans des associations de couleurs parfois hasardeuses ("mais ça va pas douuu touuuut ma chérie, tou as une silhouette en H"). Tiens, tant qu'on est à parler de fringues, une remarque qui me vient au passage : moi perso, le bleu est ma couleur préférée (marine, ciel, électrique... je j'aime toutes ces déclinaisons)  et je trouve d'ailleurs qu'elle me va très bien au teint. Mettons que je m'achète un manteau bleu que j'aime beaucoup et que je décide de le mettre tous les jours. S'il me venait à l'idée un jour de porter un pantalon aubergine et une chemise marron, ce manteau bleu ne serait peut-être pas la meilleure pièce pour finir ma tenue, non ? Mais pourtant le bleu est ma couleur préférée ? Et elle me met généralement en valeur ? Oui, mais pas dans ce cas présent. Où je veux en venir ? Minute papillon, j'arrive ! Tout simplement que choisir son mascara en fonction de sa couleur d'iris est un bon début mais que tout dépend bien sûr aussi du maquillage que cela est censé accompagner. Et que le noir, couleur naturelle des cils, est effectivement un choix (ou un non-choix en l'occurrence) plutôt intéressant puisqu'il minimise grandement les prises de risques.

Mais pourquoi diable alors fait-on aussi des mascaras bruns ? Je veux dire, ce n'est pas comme si c'était une couleur radicalement différente du noir, surtout qu'il s'agit en plus généralement de brun assez foncé j'ai l'impression ? J'ai élaboré des hypothèses dans ma tête et me dis que c'est peut-être finalement pas si inintéressant du tout pour les filles qui ont des cils très clairs et recherchent un résultat qui reste très  naturel et pas trop sophistiqué. Ou encore pour celles qui sont adeptes du nude et veulent là aussi un rendu assez doux et que le noir rebuterait du coup un peu. Pourquoi pas, ce sont des arguments plus que "défendables" je trouve ! A réserver quand même à mon avis aux carnations les plus claires car à mon avis, mettre du mascara brun sur des cils déjà très pigmentés, c'est aussi inutile que d'essayer de donner des cours de comédie à Jo-Wilfried Tsonga. 

Une femme "devrait" donc avoir deux mascaras, un brun pour les jour 'less is more" et un noir lorsqu'il faut sortir le grand jeu ? Vous me direz que c'est déjà bien assez car un mascara sèche assez vite et surtout parce que ça coûte quand même relativement cher (fou d'ailleurs l'augmentation des prix depuis 10 ans, je délire toujours en voyant les nouveautés à 30 boules). OK, partons sur ce postulat de départ mais alors... quid du mascara bleu ?! Moi perso (et attention, je précise que cet avis n'est que le mien, qu'il ne vaut pas plus que mon opinion et que je ne veux surtout pas blesser quiconque), je trouve qu'il n'y a rien de plus radical que le mascara bleu pour donner un coup de vieux et "cheapeaser" un peu une femme. Tout dépend de la tonalité du bleu bien sûr mais quand c'est celui qui tire parfois plus sur le bleu Klein que le bleu marine, c'est encore plus radical. Je sais bien qu'on a tenté il y a quelques mois de nous faire croire que le mascara bleu était de nouveau tendance mais bon, c'était tendance sur les podiums des défilés hein, parce que à ma boulangerie ou au marché, je ne l'ai personnellement pas vu sur des femmes de la vraie vie. Ou alors dans des cas où je n'ai pas trouvé ça franchement flatteur...

Et puisque nous en sommes à causer des mascaras colorés, impossible de ne pas ouvrir une parenthèse sur les mascaras aux nuances totalement dingues qu'on voit souvent dan les collections éphémères des grandes marques de luxe. Et vas-y que je te lance du jaune néon, du vert mint sous acide, du bleu turquoise qu'à côté les Seychelles ont l'air toutes pâlottes, du orange plus électrique que mécanique... Je ne vais pas dire que je n'ai jamais vu des femmes porter ce genre d'extravagances car ce serait mentir. Même que je l'ai vu deux fois dans la vie, la première dans un clip de Katy Perry et la seconde à un concert de Lady Gaga ! Plus sérieusement, je crois n'avoir jamais croisé des femmes avec un mascara de ce genre. Je me demande même sérieusement si les marques lancent ce genre de produits avec la volonté  d'en vendre pour de vrai ou simplement pour créer du buzz dans les médias, s'imposer comme des faiseurs de tendance et faire parler d'eux... Je ne vous cache pas que je penche pour la première option...

Par curiosité, je suis allé zieuter sur le site de Sephora pour passer en revue les derniers mascaras lancés. Je voulais voir si toutes les marques continuaient de lancer leur nouveau mascara dans les trois teintes basiques (noir, marron, bleu) et à priori, je peux vous dire que c'est toujours le cas. Même Benefit (tiens, vous aviez vu vous que le They're Real avait été décliné dans une nouvelle version volumisante ?), que j'imagine cibler une clientèle assez jeune, reste toujours sur ce sacro-saint trio. Chez Dior, il y a même une version prune dans les couleurs de base et permanentes au catalogue. Je vais essayer de mener l'enquête (là on est juste fin juillet et la France est arrêtée donc cela va être galère de trouver l'info) car j'aimerais bien savoir chez quelques grandes marques de maquillage le pourcentage de couleur noire dans les ventes de mascara ? Moi j'aurais tendance a imaginé que c'est 90% de teinte noire et 10% d'autres tons mais en même temps, je me dis que si les marques prennent la peine de le faire, c'est que ça se vend sûrement plus que ce que je ne le pense et que le ratio n'est finalement pas si déséquilibré.

Affaire à suivre donc, et en attendant, j'ai hâte de connaître votre avis sur la question ! Chez vous, c'est uniquement mascara noir ou bien au contraire utilisez-vous souvent d'autres teintes ? Le brun par exemple, qui par ici l'utilise plus ou moins régulièrement ? Et même si j'ai dis que je n'en étais personnellement pas fan, que celles qui mettent du mascara bleu s'expriment pleinement car je suis loin d'avoir le monopole du bon goût, et que chacun fait bien ce qui lui plait plait plait. Quant aux mascaras collectors hyper flashy proposés dans des couleurs dingues, vous en portez ?  Enfin, je veux dire, ailleurs que dans une soirée déguisée, mais pour de vrai ?!

Et pour celles que ça chante, j'ai besoin de 3/4 volontaires pour tester des nouveaux mascaras (noirs ceux là !) assez innovants et dont je vais vous reparler très prochainement car j'ai cru comprendre sur Facebook (comment ça vous n'avez pas encore liké ma page, c'est juste ICI que ça se passe, allez hop !) que le sujet en intéressait pas mal d'entre vous ! Si ça vous branche d'être mon cobaye (il faudra juste m'écrire un petit texte que je publierai dans mon futur billet), dîtes le moi en commentaires avec vos avis sur les couleurs de mascaras !

Crédits photos : Chanel, Lancôme, All Women Talk

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 juillet 2015

Super bon plan : l'eau micellaire Garancia à 3€97 !


Oui, oui, nul besoin de vous y reprendre à plusieurs fois car vous avez bien lu, aujourd'hui au menu, un bon plan qui vous permettra de shopper la nouvelle eau micellaire Garancia à seulement 3€97 ! A la vue de ce titre de billet, vous devez forcément penser qu'il s'agit d'une offre exclusive et éphémère sur un site de ventes privées en ligne dont vous brûlez d'impatience de connaitre le lien... Qu'avec un prix aussi dérisoire, il s'agit forcément d'une offre flash de quelques heures seulement et probablement dans la limite des stocks disponibles qui doivent d'ailleurs être très restreints... Et par conséquent, vous croisez les doigts pour qu'il reste encore un peu de stock au cas où vous aimeriez passer commande... Pensez donc, une eau micellaire Garancia pour un prix encore inférieur à du Diadermine ou du Mixa, il faudrait être fou pour passer à côté de ça... Mais rassurez-vous, ce bon plan est valable sans limite de temps et il vous suffira de vous rendre à la pharmacie la plus proche de vous pour en profiter ! 

C'est justement samedi alors que je promenais chez Parashop que je suis tombé sur ce produit dont je voulais vous causer. Sur l'étagère Garancia, un produit au pack inédit a attiré mon oeil. Trois poches en plastique souple remplies de liquides colorés qui ne dénoteraient pas au rayons lessive de notre grande surface. Avec leur bec verseur similaire à celui d'un paquet de sucre, je comprends rapidement qu'il s'agit là de recharges. Et comme elles sont disposées à côté des flacons d'eaux micellaires de la marque, je comprends que ces dernières sont à "refiller" une fois vides. OK, ce n'est pas la première fois qu'on trouve des produits de beauté rechargeables mais n'empêche que je n'avais pas souvenir d'en avoir déjà vu dans l'univers pharmacie / parapharmacie. Généralement, c'est un geste qu'on retrouve plutôt en grandes surfaces sur des gels douche par exemple. Et d'ailleurs, je n'ai pas forcément l'impression que cela marche des masses en terme de ventes, je ne connais en tout cas personne dans mon entourage proche qui les utilise (vous le faîtes vous ?).

Je regarde alors les prix de vente et m'y prends à deux reprises tant ce que je constate me surprend. Mais j'ai beau lire et relire les étiquettes, le constat est imparable... Un flacon d'eau micellaire vendu dans son flacon pompe de 100ml coûte 13€60. La recharge souple de 400ml et permettant donc de recharger 4 fois son flacon est elle proposée à... 15€90. Soit l'équivalent de 3€97 le flacon de 100ml, et donc une réduction de près de 71% (oui, j'ai toujours été nul en géométrie mais l'algèbre, je maîtrise plutôt bien mes formules !). Au-delà du fait que ce soit un super bon plan que je voulais vous faire découvrir, cette découverte me permet surtout d'aborder avec vous le sujet de la cosmétique "rechargeable". 

Car oui, je le sais bien, Garancia n'est pas du tout la première marque à avoir mis en place ce genre d'initiatives. Mais de mon côté, c'est la première fois que je constate un tel écart de prix. Par exemple, Daniel Jouvance aussi propose des recharges de ses crèmes visage. Arrivé à la fin du pot, il suffit de retirer la capsule contenant la crème pour la remplacer par une nouvelle qu'on aura achetée seule. Mais lorsque la version pot + capsule coûte 50€ tandis que la version capsule seule est vendue 45€, je ne suis pas certain du tout que cela incite les femmes à choisir la seconde option. 10% de réduction, ce n'est à mon avis pas assez mobilisateur pour faire changer les comportements d'achat. 

Même combat du côté des gels douches Sanex pour lesquels je me suis "amusé" à faire quelques comparatifs sur le site de Monoprix. Tenez-vous bien car c'est assez cocasse : le flacon en plastique 750ml de gel douche pour les peaux sensibles est vendu 7€82 alors que la recharge souple de 500ml coûte 5€65. Soit 8€47 sur une base de 750ml, ce qui reviens donc 10% plus cher que le flacon traditionnel. Pas commun n'est-ce-pas !

Chez Natura Brasil (j'adore cette marque dont je ne vous parle pourtant pas souvent, il va falloir remédier à ça !), l'intention est louable mais là encore, ce n'est pas suffisant. Prenez les très jolies huiles de douches triphasées par exemple : 20€ le flacon en verre 200ml et 16€ la recharge écologique de la même contenance. Certes, cela représente une petite économie de 20% mais cela ne suffit toujours pas je pense à convaincre les gens de prendre la peine de remplir eux même leur tube. Un réflexe qui, on pourra bien le tourner dans tous les sens, reste une contrainte et une petite "corvée". Un sacrifice s'il le faut j'en ferais mais toujours le poing levé que le consommateur est je pense prêt à faire, à condition bien entendu d'en retirer un bénéfice plus conséquent que "l'effort" que cela lui demande. 

Comme Ségolène Royal, je ne crois pas trop en l'écologie punitive. Mais comme je suis aussi un mec un poil plus lucide qu'elle, je pense aussi que les consommateurs que nous sommes ne sont majoritairement pas encore prêt à bousculer leurs habitudes pour l'avenir de notre belle planète. Moi perso, recharger mes produits de beauté pour gagner 2 euros, je me connais, je ne le ferais jamais. Par contre, pouvoir payer un produit que j'aime 70% moins cher que sa valeur normale, ça oui, j'achète. Au final, je réduirais alors ma consommation de plastique et donc mon impact environnemental. Pas par conviction certes (non pas que je me moque de toutes ces questions écologiques, ne me faites surtout pas dire ce que je n'ai pas dit), mais par opportunisme avant tout puisqu'il faut bien l'admettre.

Alors si les marques veulent vraiment nous encourager à penser différemment comme elles passent leur temps à le dire, qu'elles jouent plutôt de notre corde sensible sur les prix que sur notre seule fibre green, je pense que cela marchera mieux et plus rapidement. "Eco" peut à la fois être l'abréviation d'écologique et d'économique. Puisque Garancia y arrive, je ne vois pas de raisons qui feraient que toutes les marques ne pourraient pas en faire autant. Et si au final ça permet de faire avancer le schmilblick, c'est bien là l'essentiel ! Hâte de savoir ce que vous en pensez ? Est-ce qu'avec la perspective de réduction de 70%, vous seriez plus enclin à passer à la cosmétique rechargeable ? Ou bien peut-être le faites vous déjà, par seul souci de l'écologie plus que par préservation de votre portefeuille ?!

PS : vous pensiez vraiment que j'allais vous pondre un simple billet "bon plan" sans que ce soit l'occasion de réfléchir un peu ? Franchement, vous me connaissez bien pourtant !

Rendez-vous sur Hellocoton !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails